Articles :

Evenline > In the arms of Morpheus (Chronique EP) - 12/08/2016

Evenline - In the arms of Morpheus2015 a plutôt réussi à Evenline qui a écoulé tout son stock de Dear Morpheus et a sorti un EP acoustique fin novembre intitulé In the arms of Morpheus. C'est cet EP que nous chroniquons aujourd'hui même s'il nous est offert en bonus de l'album réédité en version deluxe. > Lire l'article

Toxic Lily > Trick or Treat? (Chronique EP) - 11/08/2016

Toxic Lily - Trick or Treat ?Ce premier EP reste tout de même un disque plein de bonne volonté, généreux et réfléchi. Peu nombreux sont les musiciens amateurs qui continuent de rester actifs après autant d'années, on aura donc du mal à être trop sévère. Néanmoins, bien que le niveau soit bon, le kitsch n'est souvent pas loin. > Lire l'article

Lody Kong > Dreams and visions (Chronique LP) - 09/08/2016

Lody Kong - Dreams and visionsLody Kong n'aurait pu être qu'un des groupes des "fils de" mais les gamins (ok, ils ont la vingtaine mais çà reste des gamins, non ?) ont décidé de faire autre chose, de jouer sur un registre peu emprunté, de sortir des sentiers battus, de soigner leur son, leur identité et de tout nous balancer à la tronche. > Lire l'article

The Joystix > Punchline (Chronique LP) - 08/08/2016

the Joystix - Punchlinearticle>Punchline m'a fait passer un très bon moment. L'évolution qu'a connue The Joystix n'est pas pour me déplaire, et savoir que le rock ne connaît pas de frontière me conforte dans l'idée que la vie est bien faite. Köszönöm szépen The Joystix. > Lire l'article

Stonebirds > Into the fog... and the filthy air (Chronique LP) - 07/08/2016

Stonebirds - Into the fog. and the filthy airSeuls des Bretons pouvaient inventer le Stoner « froid ». Alors qu'on est plutôt habitués à écouter sans arrêt les mêmes riffs en shuffle avec les mêmes prods toujours aussi mats et brillantes que des Cadillacs, ce nouvel album de Stonebirds prend à revers. Une agréable surprise donc qu'est ce troisième album qui voit le groupe emprunter un nouveau chemin stylistique beaucoup plus vaporeux et bruitiste, et donc plus personnel, qu'auparavant. > Lire l'article

91 All Stars > Retour vers la lumière (Chronique LP) - 05/08/2016

91 all stars - retour vers la lumiereEntre The Arrs qui ont sorti un excellent Kronos, le retour annoncé de l'EDC sur les planches (et dans les bacs pour un nouveau chapitre de leur histoire), 91 All Stars aura peut-être du mal à se refaire une place mais ce ne sera pas faute d'avoir envoyé du très lourd. > Lire l'article

RavenEye > Breaking out (Chronique EP) - 31/07/2016

RavenEye - Breaking outPremier effort avant le grand envol, l'EP Breaking out est la première création de RavenEye. Mais d'où vient ce groupe ? Côté voix, on retrouve Oli Brown. Plus connu dans les milieux blues rock, le chanteur a auparavant tracé une belle carrière solo avec déjà quatre albums au compteur. Un parcours qui lui permet assez rapidement de faire des ouvertures pour des têtes d'affiche tel que John Mayall ou encore Joe Satriani. Battant le fer pendant qu'... > Lire l'article

Drenalize > Destination everywhere (Chronique LP) - 31/07/2016

Drenalize - Destination EverywhereHard rock old school tirant un peu vers le heavy, Drenalize avait tout pour cartonner au début des années 80 mais sort son premier album fin 2015. Erreur de timing ? Pas tant que ça car leurs compositions ultra léchées sonnent et on se prend à chantonner comme des cons leurs refrains mielleux. Je ne suis vraiment pas le bon client pour ce genre de rock mais je dois avouer que l'écoute de Destination everywhere n'a pas été synonyme de calvaire. Al... > Lire l'article

Ugly Kid Joe > Uglier than they used ta be (Chronique LP) - 29/07/2016

Ugly Kid Joe - Uglier than they used ta beUgly Kid Joe a du faire une étude de marché, ce n'est pas possible autrement. Les gars ne sont pas fous, et avant de décréter un retour en bonne et due forme, ils ont balancé sur le marché il y a de cela à peu près quatre ans Stairway to hell, EP convaincant. Et comme la sauce a pris et que l'accueil a été enthousiaste, le groupe a passé la vitesse supérieure pour nous offrir Uglier than they used ta be, album complet qui sent bon le souffre. Mais quelle place va bien pouvoir tenir Ugly Kid Joe en 2016 ? > Lire l'article

Volutes > Visite au palais (Chronique EP) - 28/07/2016

Volutes - Visite au palais"Visite au palais", le premier titre de l'EP éponyme, me laisse un goût amer en écoutilles. D'un côté, la musique ensorceleusement rock, la basse très ronde et ce sample d'un discours d'Allende (en espagnol donc) tirent le morceau vers le haut, de l'autre, le ton et les textes me laissent froid. Le discours traite de l'entente entre les multinationales et les états, rien de nouveau, à peine de quoi émouvoir un lycéen de 1ere ES qui découvre le mo... > Lire l'article

The Defibrillators > The truth about the defibrillators (Chronique EP) - 27/07/2016

the defibrillators - The truth about the defibrillatorsRock n roll old school blindé d'énergie, The Defibrillators ont pour base ce qui paraissait démoniaque dans les sixties et je ne parle pas du déhanché d'Elvis mais davantage des guitares rugueuses et sauvages du MC5, des Stooges ou des Who. Enregistré fin 2014, reçu fin 2015, leur EP The truth about the Defibrillators est chroniqué début 2016, on va donc beaucoup moins vite en coulisses que sur le disque où les riffs et les plans s'enchaînent à 2... > Lire l'article

Broken Hands > Turbulence (Chronique LP) - 25/07/2016

Broken hands - turbulence"Bras cassés", il y avait peut-être plus encourageant comme nom de groupe mais les frères Norton et leurs potes de Canterbury l'ont choisi et leur ascension fulgurante outre-Manche leur a donné raison. Formé en 2010, c'est avec des EPs et un pop rock sortant des schémas traditionnels "brit" qu'ils sautent les étapes jouant à Hyde Park puis au festival de Reading/Leeds, croisant Blur, Black Sabbath ou les The Rolling Stones. Trois groupes qui leur... > Lire l'article

Light Deflection > Light deflection (Chronique EP) - 20/07/2016

Light Deflection - MonstersLa première idée, c'est que Light Deflection joue une pop imprégnée de post rock de par la tonalité des guitares, la douceur de la voix et la construction des titres. Et puis en réécoutant et creusant davantage, on trouve aussi bien des passages jazzy, des moments math rock et des parties influencées par le métal... > Lire l'article

The Lumberjack Feedback > Blackened visions (Chronique LP) - 17/07/2016

The Lumberjack Feedback - Blackened visionsAprès Hand of glory en 2013, un EP digital (Noise in the church) en guise de rappel, on aurait vite fait de ranger The Lumberjack Feedback dans la case "musicien lent de chez lent". Sauf qu'en quelques années, le groupe a connu a peu près autant de changements de personnels qu'une équipe NBA, ce qui ralentit toujours singulièrement la productivité et à l'écoute de Blackened visions, il y aussi un autre élément à prendre en compte, c'est le perfectionnisme qu'on peut facilement leur attribuer et qui saute aux oreilles dès que "No cure (for the fools)" retentit dans les enceintes : le son est énorme et si tu as du bon matos hi-fi chez toi, tu risques d'en prendre pour ton grade. > Lire l'article

Kinky Yukky Yuppy > Until the sun goes down (Chronique LP) - 16/07/2016

Kinky Yukky Yuppy - Until the sun goes downLe groupe qui double les consonnes et kiffent les "y" est de retour ! Oui, il s'agit bel et bien de Kinky Yukky Yuppy ! Toujours pas facile à dire et à retenir quand on ne connaît pas. Mais si tu te mets leur album entre les oreilles, crois-nous, tu vas vite apprendre et retenir leur nom ! D'autant plus que s'ils ont tout d'un groupe ricain, ils sont de "chez nous" et ça fait du bien d'entendre et du coup de défendre un groupe d'un tel calibre. > Lire l'article

Beach Slang > The things we do to find people who feel like us (Chronique LP) - 13/07/2016

Beach Slang - The Things We Do To Find People Who Feel Like UsBeach Slang a tout d'un énième ersatz pop-punk californien tout droit sorti des années 90. Et pourtant le quatuor de Philadelphie, formé en 2013, a bien plus à offrir à qui sait l'entendre. Alors certes, dans ce premier album court et incisif, on navigue très souvent dans des eaux connues. Mais ... > Lire l'article

Savages > Adore life (Chronique LP) - 12/07/2016

Savages - Adore lifeLe coup de poing et les vibrations. Savages c'est la quintessence du rock : ça te happe tout de suite, et ça continue de te fasciner pendant des mois voire, le temps le dira, pour toujours. Adore life, deuxième album de ces quatre nanas qui en ont dans le pantalon, a même le visage d'un Rock qui retrouve son universalité sans jamais renoncer à un millimètre de sa radicalité. > Lire l'article

Hangman's Chair > Hangman's interview (janv. 2016) (Interview) - 10/07/2016

Hangman's ChairAlors que leur album est un des meilleurs sortis en 2015, c'est Julien - chanteur de son état - qui revient sur This is not supposed to be positive, de sa composition au choix de son artwork aux concerts à venir ou les projets de splits. Les sujets chauds sont tous abordés... > Lire l'article

Refuge > Broken bird (Chronique LP) - 08/07/2016

refuge - broken birdSi en concert ils ont repris du Muse et du Daft Punk, ce qui peut aussi être inquiétant, je te rassure tout de suite, ce premier opus n'a pas grand chose à voir ni avec ces deux gros vendeurs, ni avec de la variétoche, Broken bird fait dans la pop minimaliste avec quelques ambiances trip hop. > Lire l'article

Kula Shaker > K 2.0 (Chronique LP) - 07/07/2016

Kula Shaker - K2.0Lorsque j'ai eu vent du retour de Kula Shaker au tout début de l'année et du nom de son nouvel album, K 2.0, je me suis demandé si les mecs avait osé élaborer une version revisitée de K, leur chef d'œuvre, ou si le titre de ce nouveau bébé jouait juste avec le nombre d'anniversaires de l'intéressé précité. Oui, car en parallèle, la formation rock 60'-70's aux fortes sonorités hindouistes capitalisait sur les 20 ans de la sortie de K, en annonçant une tournée à travers laquelle ils ne manqueraient pas de se faire un petit plaisir à rejouer plusieurs de ses morceaux. Un plaisir de courte durée pour moi puisque la date parisienne était déjà complète avant que je clique sur "Mettre dans le panier". Bref, en enfournant ce K 2.0 dans la platine, on se rend compte très vite que Kula Shaker fait du Kula Shaker, une recette empruntée mais inusable visiblement, où seule la qualité et la teneur en émotion des compositions fait la différence d'un disque sur un autre. > Lire l'article