Elastik - Instrumental EP
C'est avec une production 100% instrumentale sortie en début d'année que Thomas Prigent aka Elastik met de nouveau nos tympans à l'épreuve. Si les deux premières œuvres du parisien ne vous sont pas familières, sachez que le style du gaillard est nourrit d'ambiances électro cinématiques glaciales et sombres, la bande-son parfaite d'un film d'horreur ou d'un thriller. Intitulé sobrement Instrumental, ce 6 titres, dont les noms sont on ne peut plus simples ("Instru 1", "Instru 2"...), met davantage en valeur le boulot de Thomas en ce sens qu'il ne laisse plus, comme auparavant, de place aux invités venus porter leur art vocaux et scripturaux. Il s'agit d'une belle occasion pour redécouvrir une relecture de trois anciens morceaux issus des deux premiers LPs. Oppressant et mystérieux (à l'image de l'univers du bonhomme qui ne laisse que très peu d'info sur lui), cet EP est doté d'un artwork fort bien réalisé qui sied parfaitement à son contenu et confirme qu'Elastik n'est pas totalement libéré de ses démons. A consommer sans modération, si votre cœur tient bon évidemment.