indus Indus > Rinôcérôse

Biographie > Un rhino c'est rose ?

Véritable collectif jouant avec les sons et les images, Rinôçérôse est "géré" par Jean-Philippe Freu (guitare) et Patrice Carrié (basse) qui depuis le milieu des années 90 triturent et bidouillent à deux et avec des amis, de plus en plus nombreux. Le couple montpelliérain fait la joie des festoches rock comme des dance-floors et tapent dans l'oeil de certains publicitaires qui leur apportent une reconnaissance mondiale... Suite hit Schizophonia (2005), le collectif a bossé 4 ans pour préparer l'album comme le show Futurinô qui est livré en juin 2009.

Exposition photos : Rinôcérôse, Schawack (déc. 2009)

Interview : Rinôcérôse, le rino croisé à Dour

Rinôcérôse / Chronique LP > Futurinô

Rinocerose - Futurino En cette période de mercato, Futurinô n'est pas le nouveau d'un nouveau prodige brésilien signé par le PSG voué à un destin tragique, mais bel et bien le nouvel album des Rinôçérôse qui prouvent encore une fois qu'ils savent faire des morceaux dansants avec des instruments rock et une ribambelle d'amis... Luke Paterson de Deaf Stereo, Ninja de The Go! Team, Mark Gardener (ex-Ride), Bnann des Infadels, Jessie Chaton de Fancy et Anna Muchin de cobSOn ont (encore pour ceux déjà présents sur Schizophonia) répondu à l'invitation de Patou et Jean-Phi et apportent leurs couleurs personnelles à 9 des 10 titres de l'opus, seul "Mind city" restant sans voix... Et malgré la diversité d'horizons de ces chanteurs et chanteuses et des timbres plus ou moins marqués, la sauce prend d'une plage à l'autre, on reste dans Futurinô, une galette à part entière et pas une compilation de titres enregistrés à des endroits différents (Venise, Londres, Montpellier, Lausanne, Paris) et par des producteurs différents (ne citons qu'Alex Gopher et The Bloody Beetoots). Rinôçérôse conserve donc sa ligne directrice, nous faire danser (et chanter) ou tout au moins hocher la tête en rythme, pris par un groove imparable ou un assaut de beats survitaminés ("Where you from" et "Touch me" sont, selon moi, deux tubes incontournables...). Rock, soul, funk, dance, punk, pop, tous les styles sont perceptibles et passés à la moulinette du duo montpellierain qui prend un malin plaisir à envoyer des samples qui nous rappellent des souvenirs.
En live, pour donner plus de relief et de couleurs à leurs hits, les Rinôçérôse collaborent avec Electronic Shadow pour un show totalement hallucinant et après un aussi bon album, il serait dommâge de les rater dans la vie réelle... Pour moi, l'attente sera de courte durée, je les vois à Dour dans quelques jours...

[fr] Electronic_Shadow: MySpace (20 hits)External ]