hyperdump - The Weak Man Parmi les groupes à s'être fait un nom sur leur capacité à mixer plein d'influences pour en faire leur marque de fabrique, Hyperdump est une jolie référence française. Histoire de définitivement asseoir cette réputation d'habiles mélangeurs de tiroirs, le combo se permet avec The weak man de relever un défi hors norme. Celui de créer un album autour d'une idée principale mais de multiplier les chanteurs pour donner vie à cette histoire. Ils sont donc huit invités à se refiler le micro et ce ne sont pas que de simples potes puisqu'aux côtés de Guillaume Bideau (Mnemic, One-Way Mirror, Scarve...), Arno Strobl (Carnival in Coal, 6:33) ou Benhanced (Lies) on retrouve aussi Blaze Bayley (ex-Iron Maiden). Forcément ces voix donnent des couleurs différentes aux titres (death, thrash, heavy, alternatif...) et la musique suit le mouvement sautant parfois d'un genre à l'autre dans le même morceau ("History" attaqué comme un Sepultura de par la rythmique, les riffs et quelques voix et terminé en heavy au solo percutant). La plus grande difficulté, c'était de lier le tout, c'est là qu'on voit le talent des musiciens (bien aidés par la voix "naturelle" d'Hyperdump) puisque l'ensemble s'écoute sans donner l'idée d'une compilation mais aussi sans temps faible. Au pire, on repère juste des titres un peu meilleurs...