Ils fêteront bientôt leurs 30 ans et comme ils sont toujours vivants, c'est forcément culte. Qui ne connaît pas "Antisocial" par coeur ? Alors oui, Trust sort d'une autre époque mais ils nous touchent tout de même. Géométriquement variable, le combo vit avec ses deux poumons que sont Bernard Bonvoisin (chanteur) et Norbert Krief (Nono, le guitariste, pas le petit robot). Une série d'albums alors que le punk fait rage (dont Repression en 1980 qui fera connaître le groupe au grand public) et en 1985, c'est le (premier) clash, Trust rend les armes : Bernie joue en solo, Nono va accompagner Johnny... Mais la scène leur manque, ils refont un passage (éclair) en 1988 avant un nouveau tunnel. 1996 les voit se réunir, on se dit que c'est une bonne chose pour leurs 20 ans, Europe et haines apporte même un nouvel hymne : "On lèche on lâche on lynche"... Bernie s'introduit brillament dans le cinéma (Les Démons de Jésus en 1997) mais avec le groupe, la sauce ne prend pas vraiment, Ni dieu ni maître (2000) semble être leur chant du cygne, les best of, les tribute, les live font que Trust reste dans l'actu mais le split semble bien définitif... Et puis, histoire de se dérouiller un peu, ils reprennent les instruments pour une parcipation exceptionnelle au festival des Terre-Neuvas le 8 juillet. Un CD et un DVD sortent fin 2006 pour qu'on s'en souvienne mais les 3 inédits qui terminent le CD (dont "Sarkoland") laissent penser que Trust pourrait remettre le bleu de chauffe en cette année électorale...