Day Wave est le symbole du changement. Celui de Jackson Phillips, chanteur et multi-instrumentiste américain, qui en 2014 décide de quitter Los Angeles et son groupe électro-pop Carousel pour rejoindre Oakland. Pourquoi ? Pour s'affranchir des influences trop pesantes rôdant dans la ville des anges et du nombre de groupes saturant son atmosphère. Il entame ainsi une carrière solo à travers une musique pop aérienne dont les maîtres sont à chercher du côté des Beach Boys et de Joy Division, selon sa biographie. Après deux EPs (Headcase/Hard to read) sortis respectivement en juillet 2015 et mars 2016, puis compilé l'année dernière, le californien a délivré un premier LP intitulé The days we had le 5 mai 2017 chez Caroline International (Thurston Moore, Ho99o9, Prophets Of Rage).