fu_manchu_in_search_of.jpg Nous sommes en 1996, le line-up du Fu a beau avoir l'habitude de connaître de nombreux bouleversements en son sein, là, Mark Abshire est parti quelques mois auparavant et le duo Eddie Glass/Ruben Romano a déjà exprimé quelques velléités de départ (les trois formeront l'année suivante Nebula), en sommes, l'heure est au changement dans le groupe. Ou presque car auparavant, les quatre (avec Brad Davis) ont eu le temps d'enregistrer In search of, un disque pas franchement raté, mais que l'on qualifiera de mineur. Il faut dire que les Fu Manchu semblent l'avoir enregistré un peu à l'économie tant des titres comme "Regal begal" ou "Asphalt risin'" sont convenus et déjà vus sur les deux efforts précédents du groupe. Un peu poussif, limite fainéant artistiquement parlant sur "Redline" ou "Cyclone launch", le groupe semble être en roue libre sans trop chercher à convaincre, puisqu'il l'a déjà parfaitement fait sur Daredevil. En même temps, Fu Manchu a également su se fendre de quelques titres stoner bien incandescents, à l'image de "Missing link" ou du lancinant puis explosif "Neptune's convoy". Des titres qui cherchent l'efficacité sans toutefois la trouver à chaque fois, de vieux riffs sans doute issus de quelques jams enfumés, des plans musicaux un peu faciles, In search of est un disque qui porte, malheureusement, un peu trop bien son nom. Du coup, ça tartine mais un peu à vide parfois, mais si l'esprit du Fu est toujours bel et bien là, on a comme l'impression que le coeur n'y est plus tout à fait... Et malgré un visuel dans la plus pure tradition made in Fu Manchu, ce In search of, solide album de stoner rock punkisant au demeurant, n'en reste pas moins un album mineur au sein de la discographie des californiens. Un disque de transition ?