The Lords Of Altamont - The Altamont Sin Quelques indices présents dans l'artwork de The Altamont sin by The Lords Of Altamont sont révélateurs de l'état d'esprit de l'album : la motarde qui s'apprête à faire chauffer la gomme sur le bitume avec son gang de bikers en est une première preuve. Le mot "fast" qui figure plusieurs fois dans les titres, parce qu'un disque des The Lords Of Altamont, ça va vite, très vite, en est une seconde preuve. Les morceaux sont courts, flirtent souvent avec les deux minutes chrono et imposent une cadence du tonnerre à votre petit cœur d'auditeur durant 36 minutes qui fusent à 190 km/h. Au menu ? Du rock'n'roll habité par de vénérables références comme les Stooges et avec tous les ingrédients incontournables ce que ça implique : du riff qui tue, un chanteur habité par la sainte trinité "sex, drugs & rock'n'roll", des solos grisant et décoiffant, un orgue qui renforce l'esprit vintage d'The Altamont sin et un maîtrise de la composition qui, si elle ne dépasse pas les glorieux ainés, ne démérite pas dans la constitution d'un ensemble péchu et varié comme se doit de l'être un album de rock'n'roll. Dans ce cette course effrénée contre la soupe mainstream, les Lords Of Altamont s'autorisent, à raison, les départementales plus tranquilles ainsi que les aires de repos pour ménager leur bécane et refaire le plein de carburant mais c'est rarement le temps de plus de quelques minutes ou ils essaient d'ailleurs à des écarts de conduite vraiment intéressants comme sur "Lightning strikes" ou le groupe se mute en une sorte de Primal Scream (époque Xtrmntr) sans les extazy à outrance et les velléités dancefloor qui vont de paire mais avec une véritable volonté d'enivrer et d'hypnotiser l'auditeur par des ambiances appropriées qu'il est d'autant plus facile de s'approprier.
Au final, The Altamont sin est une excellente galette de rock qui suinte le vintage à tous les niveaux : si tu considères que le rock 70's est encore ce que l'on a fait de mieux en la matière, The Lords Of Altamont est le groupe qu'il te faut. Les Californiens sont évidemment à voir en live ou la musique doit prendre une tout autre dimension avec les images, les odeurs et le bruit...