rock Rock > Revolver

Biographie > Haut les mains !

Revolver, c'est l'histoire d'un trio parisien - Ambroise (voix, guitare), Jérémie (violoncelle, voix) et Christophe (guitare, voix) - nourri à la pop anglaise mais formé au classique. Fondé en 2006, c'est deux ans plus tard qu'ils font paraître un maxi 5 titres étiqueté "pop de chambre" dont certaines chansons sont reprises sur leur premier album, Music for a while, sorti avant l'été 2009 chez Delabel. Les franciliens défendent encore actuellement sur scène ce disque, influencé autant par Elliott Smith que Neil Young, les menant jusqu'aux Etats-Unis.

Revolver / Chronique LP > Music for a while

Revolver - Music for a while On dit souvent que la musique adoucit les mœurs. Si la maxime n'est pas toujours vraie, voilà un trio qui vient la confirmer. Les Parisiens de Revolver exposent tout azimut leurs influences, de leur nom (en rapport à l'album des Beatles) à la couverture (très sixties) en passant évidemment par leur musique. Passé l'effet frustrant de la non-surprise, on se dit que ce groupe a plutôt intérêt de sortir du rang si l'envie nous prend de passer à autre chose. Music for a while (tiens, encore une référence, mais baroque ce coup-ci avec le compositeur anglais Henry Purcell) est un disque clairement orienté vers la folk song et la pop anglo-saxonne épurée. Le background de Revolver se trouvant plutôt du côté des chœurs de la maîtrise de Notre-Dame-de-Paris que des squats d'artistes, c'est tout naturellement que l'on retrouve des éléments de la musique classique à savoir une maîtrise du chant impeccable souvent livrée par des polyphonies frissonnantes. De là, à dire que la musique sonne baroque. Puisque c'est bien autour de l'héritage des "Fab Four", de Bob Dylan ou du regretté Elliott Smith, pour ne citer qu'eux, que les Parisiens ont composé leur premier album. Chansons intimistes tout en retenue contrebalancées par d'autres léchées aux rythmes chaloupés, Revolver s'engouffre assez facilement dans la facilité en proposant des formats standards efficaces. Et ce n'est pas la présence d'un violoncelle dans le trio qui viendra changer la donne. Music for a while est certes criant de maturité mais la production au top est bien trop lisse pour que Revolver puisse se démarquer des (trop) nombreux groupes présents dans le fleuron de la pop française. Ce premier opus livre tout de même son petit lot de titres éblouissants tels que "Back to you", "Do you have a gun ?" ou "Luke, Mike & John" malheureusement trop vite rattrapé par des compositions rébarbatives ("Leave me alone" ou "Get around town" pour exemple). Finalement, Music for a while porte admirablement son nom. Bien mais à petites doses.